Quel est l’effet de l’eau sur la fibromyalgie ?

Peu d’études ont porté sur les effets des différentes thérapies par usage de l'eau, ou hydrothérapies, dans le traitement, les soins ou la prévention de la fibromyalgie et de ses symptômes.

Quelques études ont montré l’efficacité de la médecine thermale dans la prise en charge des différentes formes d’arthrites ou de douleurs musculosquelettiques.

D’autres ont montré l’intérêt d’un exercice adapté, terrestre ou aquatique, dans la réduction des symptômes.

Quelques données sont en faveur des bienfaits de l’eau et d’une combinaison complexe d’effets, allant de « sa » poussée d’Archimède, sa température, à son caractère déstressant...

 

En fin de compte, la littérature scientifique, globalement favorable à certains types d’hydrothérapie, reste pauvre en preuves d’efficacité. Un appel à mener de plus amples recherches sur ces thérapies alternatives qui ont fait leurs preuves dans d’autres pathologies.

 

La fibromyalgie touche de 2 à 6% de la population avec de multiples symptômes handicapants au quotidien, dont une

douleur musculo-squelettique et neuropathique généralisée, une hypersensibilité physique et psychologique et une grande

fatigue.

La condition est souvent associée à d’autres comorbidités dont la dépression, le syndrome du côlon irritable et les

troubles du sommeil.

Pourtant, son étiologie et sa pathogenèse restent encore largement inconnues.

Du coup, tous les traitements sont envisagés et les effets de multiples thérapies sur ses symptômes ont été documentés.

 

Parmi les thérapies alternatives, ont été évoquées :

  • L’aquagym douce
  • L'acupuncture
  • Les exercices de résistance
  • La thérapie cognitivocomportementale
  • L'oxygénothérapie par caisson hyperbare
  • Et, tout récemment, l’utilisation du cannabis médical.

 

De nombreux patients prennent également des médicaments opioïdes même si ceux-ci ne sont pas indiqués dans le traitement de la fibromyalgie.

Il n’existe pas de recommandations de traitement et il n’existe pas aujourd’hui de traitement standard ou « idéal » de la fibromyalgie.

 

Cependant, en raison de la complexité et de la méconnaissance de l’étiologie de la maladie, les interventions non pharmacologiques, dont les stratégies d'autogestion qui vont impliquer la participation active du patient et des changements de mode de vie font aujourd’hui et de plus en plus partie intégrante du projet thérapeutique.

 

Parmi les thérapies qui peuvent remettre le patient sur cette trajectoire d’autogestion, les hydrothérapies, proposées par les cures thermales, la thalasso et la balnéothérapie.

 

Peu d’études ont encore porté sur « les bienfaits » de l’eau sur les symptômes de fibromyalgie, cependant offrent des alternatives de traitement intéressantes et sont couramment utilisés interventions supplémentaires dans la gestion du FMS, malgré le débat en cours sur leur efficacité.

 

Le thermalisme est déjà sollicité plus largement en rhumatologie et on estime à près de 350.000 le nombre de patients qui vont en cure, chaque année en France sur cette indication.

De nombreuses études ont porté sur les effets de la médecine thermale sur les différents types d’arthrite.

On citera l’étude Thermarthrose qui a évalué comme positif le service médical rendu de la cure thermale dans le traitement de l’arthrose du genou avec une réduction des symptômes chez 1 patient curiste sur 2.

 

D’autres recherches ont constaté qu’un patient fibromyalgique sur 4, et 3 patients sur 4 ont recours respectivement à  l’aquagym douce ou à « l’eau chaude » pour calmer leurs douleurs.

Cependant, les mécanismes par lesquels l'immersion dans l'eau tiède ou chaude, voire l’application de boue atténuent les symptômes sont inconnus et les experts suggèrent plutôt les effets bénéfiques d'une combinaison de facteurs (comme la flottabilité, la résistance aquatique, la chaleur, le bien-être, la réduction du stress, voire même le changement d’environnement).

 

L’exercice physique aquatique 

L'exercice physique est généralement recommandé pour les personnes fibromyalgiques.

aAlors pourquoi pas dans l’eau ?

Une revue de la Librairie Cochrane a évalué l’intérêt de l’exercice pratiqué en piscine (que l’eau arrive à la taille, la poitrine ou à l'épaule) dans la prise en charge de la fibromyalgie.

16 études ont été retenues, portant sur un total de 881 participants dont 866 femmes et 15 hommes.

En dépit de limites liées à la méthodologie, à l'hétérogénéité des données et aux intervalles de confiance, l’exercice aquatique apporte des améliorations statistiquement significatives dans tous les critères (ou symptômes) étudiés.

Mais pour seulement 2 objectifs : la rigidité et la force musculaires, les effets de l’aquagym atteignent le seuil de pertinence.

Les experts concluent donc à une efficacité modérée pour améliorer le bienêtre et la condition physique chez les adultes atteints de fibromyalgie. Aucun effet indésirable grave n'a été signalé.

 

Une revue systématique suivie d’une méta-analyse, publiée dans la revue Arthritis Research & Therapy a évalué l'efficacité des différentes formes d’ « hydrothérapie » dans la gestion de la fibromyalgie. Cette méta-analyse révèle, à la fin du traitement,

  • une petite réduction de la douleur (8 études portant au total sur 462 participants et 3 études sur 223 participants),
  • une petite amélioration de la qualité de vie (7 études sur 398 participants et 3 études sur 223 participants).

 

Cette méta-analyse appelle donc à de plus larges études pour confirmer le bénéfice thérapeutique des thérapies

à base d’eau.

Enfin, on peut citer cette étude publiée dans la revue Complementary Therapies in Clinical Practice, qui suggère que 12 semaines de programme combinant la chaleur de l’eau (voire du sauna) et de l’exercice aquatique (aquagym douce) permettent de réduire les symptômes et d’améliorer la qualité de vie des patients fibromyalgiques.

Tous les patients de l’étude rapportent ainsi une réduction significative de la douleur et des symptômes évaluée.

 

Sources 

  • Cochrane Database Syst Rev. 2014 doi: 10.1002/14651858.CD011336 Aquatic exercise training for fibromyalgia Arthritis Research & Therapy 2014 doi: 10.1186/ar4603 Therapeutic benefit of balneotherapy and hydrotherapy in the
  • management of fibromyalgia syndrome: a qualitative systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials
  • Complementary Therapies in Clinical Practice 2011 doi: 10.1016/j.ctcp.2010.08.004 Effects of thermal therapy combining sauna
  • therapy and underwater exercise in patients with fibromyalgia

douleur aigüe ? douleur chronique ?

je m'informe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer