Fibromyalgie et côlon irritable : les probiotiques sont-ils efficaces ?

 

Dans le dernier rapport de consensus (1996- Wolfe), la fibromyalgie est décrite  comme un syndrome de douleur généralisée et des symptômes caractéristiques,dont des troubles du sommeil, la fatigue, la raideur, des troubles de l’humeur, des maux de tête, des paresthésies, mais aussi le syndrome du côlon irritable. 

 

  • 32% des patients atteints de fibromyalgie sont diagnostiqués avec un syndrome du côlon irritable.
  • 81% rapportent des selles irrégulières ou d’autres symptômes gastro-intestinaux fonctionnels communs.
  • Et, « dans l’autre sens », les patients atteints du syndrome du côlon irritable sont affectés par de nombreuses comorbidités, dont la fibromyalgie.

 

Existe-t-il des probiotiques efficaces contre les symptômes et en particulier les symptômes intestinaux associés à la fibromyalgie ?

 

Les experts du Musculoskeletal Group de la Cochrane Library se sont penchés sur les données de la littérature et concluent à l’efficacité, en effet, de certains probiotiques, dans la gestion de cette condition dont la prévalence atteint entre 2 à 5% de la population.

 

C’est d’abord un examen exclusif de toutes les données et études pertinentes et à jour sur les effets des probiotiques sur les symptômes cliniques majeurs (douleur, fonction, syndrome du côlon irritable, etc.) de la fibromyalgie et sur leurs éventuels effets indésirables. 

 

Prendre en charge aussi les symptômes gastro-intestinaux  

La prise en charge de la fibromyalgie est majoritairement axée sur la douleur et, globalement les interventions pharmacologiques apparaissent d’efficacité faible à modérée effet sur la réduction de la douleur chronique.

D’autres formes de thérapies apparaissent au fil des études comme bénéfiques, dont la thérapie cognitivo-comportementale, l'exercice ou encore l'acupuncture... 

 

Ici, c’est l’efficacité des probiotiques notamment chez les patients fibromyalgiques présentant des symptômes gastro-intestinaux qui est documentée, étant entendu que la largeur du spectre de symptômes de la fibromyalgie implique obligatoirement une prise en charge multidisciplinaire.

 

Les probiotiques sont des  » micro-organismes vivants qui administrés à la dose adaptée peuvent, dans certains cas, apporter de grands bénéfices pour la santé de l’hôte.

Leur efficacité a déjà été documentée dans de multiples conditions :

  • Diarrhée infantile
  • Entérocolite nécrosante
  • Diarrhée associée aux antibiotiques
  • Colite à Clostridium difficile
  • Cancer et maladies inflammatoires de l’intestin

 

Les espèces bactériennes les plus couramment utilisées dans les préparations probiotiques sont Lactobacillus, Bifidobacterium, Escherichia, Enterococcus, Bacillus et Streptococcus.

Lactobacillus rhamnosus souche GG, l’un des probiotiques les plus courants, a notamment démontré ses effets sur l’immunité intestinale.

 

Les espèces bactériennes les plus couramment utilisées dans les préparations probiotiques sont :

  • Lactobacillus, Bifidobacterium, Escherichia, Enterococcus, Bacillus et Streptococcus.


Lactobacillus rhamnosus souche GG, l’un des probiotiques les plus courants, a notamment démontré ses effets sur l’immunité intestinale.

 

Et en cas de fibromyalgie et de syndrome du côlon irritable ?

L’analyse de la littérature conclut  que les probiotiques peuvent avoir des effets bénéfiques :

  • en inversant la prolifération bactérienne, 
  • en renforçant la fonction barrière de l’intestin, 
  • en inhibant plusieurs agents pathogènes,
  • en modifiant la réponse inflammatoire de l’intestin,  
  • et / ou en réduisant l’hypersensibilité viscérale.

 

Les probiotiques peuvent également stimuler la libération locale d’interférons alpha, une cytokine régulatrice puissante impliquée dans les réponses immunologiques, permettant ainsi une amélioration significative de la sévérité de la raideur matinale et la capacité de la fonction physique. 

 

Finalement les auteurs concluent que la fibromyalgie est principalement traitée par pharmacothérapie, avec une approche de gestion des symptômes et que l’on néglige l’importance d’une approche multidimensionnelle, au sein de laquelle les probiotiques ont tout leur rôle à jouer.

 

Source 

 

douleur aigüe ? douleur chronique ?

je m'informe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer