mieux comprendre la thermalisme

Le thermalisme, c’est l’utilisation des eaux minérales naturelles à des fins thérapeutiques.

Reconnues par l’Académie Nationale de Médecine pour leurs compositions physico-chimiques bienfaisantes, le thermalisme est une médecine douce dénuée d’effets secondaires efficace sur les douleurs, le sommeil et la qualité de vie.

Elle permet également de modifier vos habitudes notamment en termes d’hygiène de vie.

Prescrite par votre médecin, la cure thermale est sous certaines conditions remboursée par la Sécurité sociale et les mutuelles

comment la cure thermale va me soulager ?

Bains et douches individuels, massages sous affusion (rampe d’eau thermale), applications de boues, usage de gaz thermaux, soins collectifs en piscine de mobilisation, cure de boisson pour certaines pathologies…

Associée à la kinésithérapie, l’utilisation de l’eau minérale sous toutes ses formes (liquide, boue, gaz) peut soulager rapidement et pour longtemps.

Ils agissent par plusieurs biais :

  • De façon mécanique par les diverses puissances de jet (douches, hydromassages) qui par l’effet de relative apesanteur dans l’eau favorisant une plus grande ampleur des mouvements sans douleur :
  • La poussée d’Archimède allège le poids de votre corps et augmente la résistance de l’eau au mouvement.
  • Les mouvements dans l’eau font travailler les muscles en douceur, leur redonne du tonus et permettre au membre de retrouver sa fonction.
  • Les mouvements dans l’eau constituent un véritable massage doux que l’on peut comparer à un massage drainage qui procure un soulagement des douleurs jusqu’à 2 heures après la séance.

 

  • Par le passage transcutané des oligoéléments des eaux thermales qui renforcent les défenses naturelles de l’organisme.

 

  • Par la chaleur avec un effet décontracturant et antalgique.
  • L’eau stimule les récepteurs cutanés qui envoient alors un message qui ferme « la porte » aux stimuli nociceptifs.
  • Le réchauffement de la peau favorise la sécrétion d’endorphines aux effets anti-douleur.
  • L’eau chaude permet également le relâchement du tonus musculaire ainsi qu’une élévation du seuil d’apparition de la douleur, d’où une diminution de celle-ci.
  • Cette vasodilatation  favorise aussi une action apaisante générale d’où la sensation de bien-être ressentie par le patient

 

La mise à distance de la vie quotidienne durant trois semaines permet aussi un lâcher-prise salutaire pour le corps et l’esprit.

Loin du domicile et des soucis quotidiens, le temps de la cure permet enfin de s’occuper de soi dans les meilleures conditions !

 

Faire lien / les bienfaits du thermalisme

http://www.chainethermale.fr/bienfaits-therapeutiques-rhumatologie

 

les soins thermaux, pour qui ?

En complément d’un traitement médical, les soins thermaux sont efficaces pour de nombreuses indications de douleurs chroniques et symptômes associés :

  • Douleurs rhumatologiques : arthrose, sciatiques, lombalgies, douleurs après chirurgie, séquelles de traumatismes ostéoarticulaires…
  • Douleurs généralisées : fibromyalgie
  • Douleurs pelviennes de toute nature : névralgie pudendale…
  • Troubles du sommeil, anxiété et dépression

 

Faire carte de France

choisir sa cure thermale

Pour que votre séjour thermal soit efficace, il est important de bien choisir votre cure.

N’hésitez pas à consulter votre médecin pour bénéficier de la cure la plus adaptée à vos besoins.

Si c’est lui qui vous la prescrit, elle pourra vous être remboursée à 100% par la Sécurité Sociale.

Pour ce faire, il complètera un document de prise en charge à adresser à la Sécurité sociale.

Une fois l’accord de prise en charge obtenu, vous contacterez la station thermale afin de prendre rendez-vous pour le jour de votre arrivée avec le médecin thermal.

Il vous proposera un programme de soins adapté et personnalisé à suivre pendant toute la durée de votre cure.

Vous bénéficierez en moyenne de 3 visites de votre médecin thermal pendant la cure.

N’oubliez pas votre dossier médical.

Pour être bénéfique, une cure doit durer 18 jours, avec un programme de soins de 6 jours par semaine.

Ceci n’est valable que pour une cure par an d’une durée de dix-huit jours, effectuée dans un établissement thermal agréé.

 

Il existe aussi des cures dites « libres » qui ne nécessitent pas de prescription médicale.

Ces séjours de remise en forme permettent à tout le monde de profiter des bienfaits de la cure thermale.

Dans ce cas, vous pouvez directement réserver la cure de votre choix sur internet ou par téléphone.

quels les principaux soins thermaux ?

Les soins d’hydrothérapie (soins par les eaux) prodigués pendant la cure sont de plusieurs types et peuvent varier selon les stations.

On distingue :

  • L’hydrothérapie générale ou externe : bains en bassin, douches, couloirs de marche aquatique, jets hydromassants, bains à remous ...
  • L’hydrothérapie locale ou interne : inhalation, utilisation d’aérosols, gargarisme ... 
  • La cure de boisson : consommation d’eau minérale sans interruption pendant 21 jours.

 

Ces soins peuvent être actifs ou passifs :

  • Soins actifs : l’ activité physique, le plus souvent en bassin, est encadrée par des soignants qui surveille et corrige l’exécution.
  • Les activités en bassin se déroulent en immersion totale (vous êtes complètement dans l’eau) ou en immersion partielle (vous êtes dans l’eau jusqu’au nombril ou jusqu’au genou)
  • Les bassins ne sont pas profonds, vous tenez debout et vous pouvez aussi nager si vous en avez envie. Il n’est cependant pas nécessaire de savoir nager.
  • Si vous avez peur de l’eau, les soignants s’adaptent à vous et vous proposent des exercices dans des petits bassins, où il n’y a pas beaucoup d’eau ou avec des flotteurs, en fonction de ce que vous pouvez faire ou non.

 

  • Soins passifs : vous profitez des bassins pour nager à votre rythme, vous détendre, faire des séances de massage, d’enveloppement de boue thermale ... sans exercices spécifiques dirigés

 

En dehors des soins thermaux classiques, de plus en plus de stations proposent des soins complémentaires et notamment : séances de kinésithérapie, balnéothérapie, séance de relaxation, exercices physiques à sec, éducation du patient (meilleure compréhension de sa maladie et de ses douleurs..), psychothérapie…

Ces programmes, mis en oeuvre en parallèle de la cure thermale, sont dispensés par une équipe de professionnels pluridisciplinaire (kinésithérapeute, psychologue, infirmier(e),...) et renforcent l’efficacité des soins thermaux.

Parlez-en avec votre médecin qui saura vous guider.

visitez dooloo mag

visitez dooloo mag

vous y trouverez une sélection d'articles qui vous concernent

notre démarche

notre démarche

prenez quelques instants pour visionner cette vidéo et comprendre la démarche d'accompagnement de dooloo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,