mieux comprendre le shiatsu

En japonais : « Shi » signifie « doigts », « atsu », pression.

Le shiatsu est une technique de relaxation et de bien-être d’origine japonaise qui consiste en des étirements et des pressions sur le corps, avec les doigts et particulièrement avec les pouces, pour rétablir la circulation de l’énergie vitale, le Qi, dans le corps.

En restaurant la bonne circulation de l'énergie, le shiatsu libère des tensions, corrige des troubles intérieurs et soulage la douleur.

Longtemps considéré comme une simple activité de détente, le shiatsu est reconnu par l’OMS depuis 1997 en tant que “médecine non conventionnelle digne d'intérêt“ notamment pour soulager les douleurs.

Ce n’est pas un acte médical mais une discipline énergétique de plus en plus remboursé par les mutuelles sous forme de forfait annuel. 

 

comment le shiatsu va m’aider ?

Le shiatsu est une thérapie manuelle qui fait intervenir le toucher et l’action de la pression sur la peau a un effet direct sur le cerveau et par ce biais, sur la douleur.

  • Le massage stimule les récepteurs de la peau qui activent les fibres nerveuses à grande vitesse capable d’inhiber les messages douloureux et envoient un message qui ferme “la porte“ aux stimuli nociceptifs.
  • Les pressions et relâchements successifs agissent comme une pompe : lors d’une pression, les vaisseaux se dilatent pour régler la circulation. Dès qu’il y a relâchement, le sang afflue en grande quantité, stimule la circulation veineuse et lymphatique et engendre relâchement et élévation du seuil d’apparition de la douleur, d’où une diminution de celle-ci.
  • Le massage va entrainer une augmentation de la production d’endorphines qui inhibent la perception douloureuse et procure une sensation de bien-être
  • Il va aussi entraîner une diminution du cortisol, hormone du stress et une augmentation du taux de sérotonine capable d’inhiber la transmission du message douloureux

Sans compter qu’être massé et pris en charge par une personne engendre des idées positives, permet de s’éloigner de sa douleur et procure de la détente.

 

 

Le shiastsu est également une discipline énergétique qui mobilise et fait circuler le Qi dans les méridiens.

En améliorant la circulation d’énergie dans la zone douloureuse, le shiatsu va faire disparaître vos blocages ostéoarticulaires tout en stimulant vos défenses naturelles.

Cet effet s’expliquerait également par une augmentation de votre sensibilité aux endorphines.

Enfin, le shiatsu est une discipline relationnelle.

En ce sens, le shiatsu comporte une part de soutien psychologique qui a un impact directement positif sur la dimension émotionnelle de la douleur : effet placebo ou libération d’endorphines ?

 

Au total, le shiatsu va permettre de :

  • Soulager votre douleur et améliorer votre capacité à composer avec la douleur
  • Régulariser vos émotions, réduire votre stress et les tensions
  • Tonifier l’énergie et équilibrer votre système énergétique dans sa globalitéAméliorer votre bien-être tant physique que psychique
  • Améliorer votre bien-être tant physique que psychique

 

en pratique, comment ça se passe ?

Le shiatsu à visée thérapeutique se pratique en cabinet et le calme est primordial.

Lors de la première séance,  le praticien (Shiatsuki) va vous poser de nombreuses questions sur votre état de santé, vos antécédents médicaux, les éventuels traitements en cours… et bien sûr, vos douleurs.

Il s’agira alors de lui donner une description la plus détaillée possible : caractéristiques, intensité localisation, points sensibles, fréquence et circonstances d’apparition, signes associés..

Il procèdera également à un bilan de santé par le toucher, l'écoute, l'odorat, l'examen du pouls et de la langue.

L’objectif est de cerner votre profil énergétique ainsi que les déséquilibres du moment.

A partir de cet entretien, le shiatsuki évalue votre bilan énergétique théorique qui lui permet d’établir le plan général du protocole de la séance.

Le bilan et le protocole peuvent évoluer au cours de la séance en fonction des tensions et des vides constatés au fur et à mesure des pressions.

Le shiatsuki passe ensuite à la phase de travail qui se fait selon une logique de méridiens (principaux ou merveilleux) passant par la zone douloureuse.

Lorsque les douleurs sont fortes, il utilisera surtout la pression des paumes de main pour rassurer, entrer en contact harmonieux avec votre corps et instaurer la confiance au toucher.

Au niveau des zones moins douloureuses, il agira plus en profondeur via la pression par les pouces ou les doigts.

Pour les insomnies ou la fatigue, le travail se fait en suivant d’autres méridiens afin de rééquilibrer le système nerveux et psychique et harmoniser les émotions. 

Une séance dure en moyenne 1 heure et un protocole de traitement compte en moyenne 2 à 3 séances, tout dépend de la maladie et de votre vitesse de progression, sachant que chaque séance doit engendrer un mieux-être soit au niveau des symptômes soit au niveau du terrain.

Au fil des séances, le corps se dénoue et les douleurs disparaissent peu à peu.

Pour la grande majorité des patients, c'est l'impression de bien-être et de confort qui domine toujours.

Traditionnellement, vous restez habillé(e) et allongé sur un futon, sorte de matelas, posé sur le sol. 

Une tenue souple, de préférence en fibre naturelle, facilite le travail. 

La séance peut être réalisée en position assise pour les personnes que la position couchée incommode ou qui ne peuvent pas s’allonger.

conseil pour un traitement efficace

Votre participation est essentielle.

Elle fait partie des éléments contributifs à votre soulagement et votre mieux-être .

Il est donc conseillé de respecter les consignes que le shiastuki vous donnera en début de séance :

  • Respecter les grands principes d’une bonne hygiène de vie (alimentaire, mentale, sexuelle et respiratoire)
  • Respecter votre sommeil et privilégier les repas à horaires réguliers
  • Pratiquer une activité (sport, art, ....)
  • Prendre soin de vous car personne ne le fera à votre place !

 

La pratique d’une activité telle que le yoga ou le Qi gong ou d’un art martial (Aikido, Jujitsu, Tai Chi Chuan) est également bienvenue car cela va dans le sens de l'équilibre énergétique.

 

qui sont les praticiens en shiatsu ?

Les praticiens en shiatsu sont des "praticiens de santé" œuvrant dans le seul domaine de la prévention et du bien-être, à l'exclusion de toute pratique médicale ou paramédicale.

  • Ils ont suivi une formation pratique et théorique en énergétique orientale pendant 3 ans ainsi qu'une formation en anatomie et physiologie.
  • Ils sont détenteurs de l'Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS) ou équivalent.


Pour trouver un praticien près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur le site de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel :    

 

annuaire

 


y-a-t-il des contre-indications ?

Le shiatsu ne devra pas être effectué sur des lésions ouvertes, des inflammations, des ulcères, ou dans le cas de malformations graves.

Il est déconseillé aux grands asthmatiques et aux cardiaques.

En cas de fragilité osseuse, surtout chez les enfants et les personnes âgées, la manipulation sera plus douce et, sur une femme enceinte, certains points abortifs ne seront pas travaillés.

Avant de pratiquer cette technique, parlez en avec votre médecin.

 

bibliographie

  • Site de la Fédération Française de Shiatsu traditionnel. www. ffst.fr
  • Brady LH. et al. The effects of shiatsu on lower back pain. J. Holis Nurs. 2001.

 

 

 

 

rejoignez la communauté dooloo

Dooloo est un programme d'accompagnement et de suivi unique conçu pour accompagner l'action de votre algologue et améliorer votre qualité de vie. Abonnez-vous pour bénéficier de l'ensemble de nos services.

voir nos programmes

visitez dooloo mag

visitez dooloo mag

vous y trouverez une sélection d'articles qui vous concernent

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,