mieux comprendre la TENS

TENS veut dire : Neurostimulation Electrique Transcutanée, en référence à sa dénomination anglaise "Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation".

C’est une méthode de traitement de la douleur reconnue et validée scientifiquement, qui utilise les propriétés antalgiques de certains courants électriques appliqués à travers la peau.

  • Par l’intermédiaire d’électrodes adhésives appliquées sur la peau, un appareil électrique portable miniaturisé (ou stimulateur) délivre des impulsions électriques de très faible intensité qui vont stimuler des points spécifiques sur le corps.
  • Et c’est ainsi que certaines douleurs sont soulagées ou diminuées.

C'est une technique non invasive, facile à utilisée et très bien tolérée, qui offre une complète autonomie dans la gestion de son traitement et permet de conserver ses activités quotidiennes.

C’est un dispositif médical qui, s'il est prescrit par le médecin du centre douleur, est remboursé par la Sécurité Sociale.

en pratique, comment ça marche ?

La TENS se compose de trois éléments :

  • Un stimulateur électrique ou boitier alimenté par une pile ou une batterie de faible voltage et rechargeable. Ce boitier comporte un écran digital permettant de définir les réglages et de visualiser les différents programmes.
  • Des électrodes autocollantes hypoallergéniques, de taille variable en fonction de la zone sur laquelle les appliquer et réutilisables (20 à 50 utilisations en moyenne).
  • Des câbles pour relier les électrodes appliquées sur la peau au stimulateur électrique, de longueur adaptables en fonction de votre morphologie et de la zone douloureuse à stimuler

Les courants électriques de faible intensité et de fréquence élevée (15 à 100 Hz) généré par l‘appareil vont stimuler les terminaisons nerveuses  aboutissant à "court-circuiter" les messages douloureux venant des nerfs périphériques jusqu’au cerveau.

On appelle cette action la théorie du « Gate control », le portail de la douleur. Voir la fiche sur les circuits de la douleur.

La sensation perçue est de type fourmillement ou engourdissement et non douloureuse. 

 

L’autre action connue du TENS est la libération d’hormones anti-douleur appelées endorphines.

C’est par ces deux mécanismes que la douleur est contrôlée.
 

Les programmes  proposés par votre médecin sont en général une association de ces deux types d'action, par inhibition du message douloureux et libération d’endorphines

 

 

 

 

  • En pratique, il s’agit d’appliquer des électrodes de stimulation le long du trajet nerveux qui innerve la zone douloureuse ou sur un point dit gâchette qui, à l’appui, provoque la douleur.
  • Si la stimulation est trop douloureuse dans la zone concernée par la douleur, vous pouvez essayer sur une zone voisine.
  • Lors de la consultation, votre médecin vous expliquera où les placer. Il vous donnera également les modalités de traitement comme la durée et la fréquence des séances par jour ainsi que les programmes à utiliser.
  • Vous aurez seulement à ajuster l'intensité, qui vous procurent le meilleur soulagement avec le minimum d'inconfort (un fourmillement ou une pulsation selon les programmes).
  • Sans pour autant chercher à atteindre un niveau d’intensité de plus en plus élevé.
  • La durée d’une séance est en moyenne de 30 et 45 minutes par zone douloureuse, à raison de 2 à 3 fois par jour.

 

quels avantages m’apportera la TENS ?

La TENS est une méthode de traitement de différents types de douleurs, neuropathiques, inflammatoire  ou mécanique, apportant :

  • Soulagement très rapide de la douleur
  • Amélioration de votre état général et de votre bien-être qui vous permettra à nouveau de prendre part à une vie active et sociale normale.
  • Diminution de votre consommation en médicaments antalgiques
  • Equipement miniaturisé et portable permettant de le maintien de ses activités
  • Possibilité de traitement de longue durée.

 

la TENS, pour quelles indications ?

Les douleurs dites neuropathiques sont les indications du TENS, douleurs qui représentent la majorité des douleurs chroniques.

  • Lombalgie chronique
  • Sciatique, lombosciatalgie, cruralgie
  • Amputations / douleur du membre fantôme
  • Douleurs myofaciales
  • Fibromyalgie
  • Rachialgie
  • Algodystrophies
  • Douleurs postopératoires
  • Céphalées de tension
  • Cervicalgies
  • Douleurs postzostériennes

 

Dans certains cas, la TENS n’est pas recommandée :

  • Chez les personnes avec un trouble psychologique important, phobie, incompréhension de la technique
  • Chez les personnes porteuses d’un pacemaker cardiaque ou d’un autre implant médical actif qui pourrait créer des interférences.
  • Sur l’abdomen chez la femme enceinte : le TENS pourrait provoquer prématurément les contractions utérines.
  • Sur une plaie, une peau lésée ou une zone insensible.

 

Votre médecin est la seule personne qui peut confirmer que le TENS est fait pour vous. Parlez en avec lui.

 

quelles sont les modalités de prise en charge ?

  • La TENS est un dispositif médicale de prescription facultative disponible en pharmacie ou dans les magasins de matériel médical.
  • Il est pris en charge par la Sécurité sociale s'il est prescrit par un médecin exerçant dans une structure de traitement de la douleur ou par un médecin ayant validé un Diplôme Universitaire (DU) de prise en charge de la douleur.
  • Son remboursement couvre les 6 mois de de location (période de test) ainsi que l’achat au terme des 6 mois. Le reste à charge est gérélament pris en charge par votre mutuelle. N'hésitez pas à consulter votre mutuelle pour valider ce point.
  • Les consommables (électrodes) peuvent être prescrits par le médecin qui a initié le traitement ou par votre médecin traitant, leur remboursement est variable d’une caisse à l’autre. 

en savoir plus

en savoir plus

En quelques minutes, pour vous familiariser avec l'utilisation d'un TENS

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,