mieux comprendre la méditation

La méditation est l'art de se regarder soi-même par l'intermédiaire d'une posture physique et mentale.

Issue du boudhisme et ancrée depuis des milliers d’années dans la culture indienne et asiatique, la méditation est aujourd’hui une technique d’autogestion de la douleur chronique reconnue scientifiquement.

Pratiquée régulièrement, elle permet une meilleure acceptation de la douleur et entraîne une réduction de la douleur perçue ainsi que de ses répercutions émotionnelles (stress, émotions négatives).

comment la méditation va m’aider ?

La douleur chronique n’est pas dans votre tête, mais on sait que la souffrance ressentie est augmentée par les émotions et les pensées négatives.

Grâce à des exercices simples et faciles à intégrer dans votre quotidien, vous allez pouvoir regarder la douleur en face pour mieux en soulager les symptômes.                                                                                                                                                                           

Concrètement, la méditation vous permet de ne plus essayer de lutter contre mais de faire avec pour vivre mieux avec.

  • Tout d’abord, la méditation vous permet de prendre du recul par rapport à votre douleur et de changer le regard que vous en avez.
  • En observant simplement votre douleur, en l’acceptant sans chercher à la rejeter ou l’ignorer, vous allez alors dissocier la réponse sensorielle (la douleur) de l'affectif (le rejet, la fuite).
  • L’intensité de la douleur ne sera pas modifiée mais la douleur va devenir plus gérable. 
 
  • La méditation vous permet également d’observer vos propres processus mentaux et de développer une attention et un discernement face à vos cognitions (pensées) pour ainsi vous autoréguler.
  • En étant connecté prioritairement à vos capacités naturelles et ressources plutôt que sur votre problématique, vous allez accueillir votre douleur et apprendre à mobiliser vos ressources pour rester connecté à vos désirs.
  • En diminuant le stress, l’anxiété et les états dépressifs, votre bien-être sera également amélioré.
 
  • La méditation va également vous permettre de développer votre capacité à être plus présent et plus conscient, de vous installer “dans la quiétude absolue de l’instant présent“ et d’installer des moments d’ouverture donc la capacité à vous lier aux autres.

Scientifiquement, la méditation augmenterait l’activité du cerveau dans certaines zones où il stocke son expérience de la douleur et développe ses mécanismes d’adaptation.

 

Ce n'est pas en s'asseyant en tailleur et en laissant son esprit vagabonder pendant une dizaine de minutes que la douleur s'estompe.

C'est un entraînement mental quotidien, plus on en fait, plus on progresse.

Une séance quotidienne de 20 minutes minimum est conseillée.

les différents types de méditation

Le terme de méditation est un mot valise.

C'est comme si on parlait de médicaments, de massages, d’aliments ou d’exercice physique…

Il existe de nombreuses pratiques méditatives très différentes.

Certaines sont centrées sur la régulation émotionnelle, d'autres sur la concentration, d'autres sur des dimensions plus spirituelles…

Il existe également plusieurs façons de méditer, certaines postures s'y prêtent plus que d'autres et certaines pratiques sont spécialement étudiées pour la méditation :

  • Combinaison de postures et de respirations (hatha-yoga)
  • Utilisation de sons précis répétés à haute voix (mantra yoga ou japa yoga)
  • Visualisation d'images ou de couleurs (visualisation des chakras et des couleurs correspondantes comme dans le kundalini yoga

 

En médecine, on parle de pleine conscience (mindfulness).

Le mindfulness est un outil très simple qui consiste à se centrer sur le présent et à regarder comment cela se passe dans notre corps, dans notre tête, à prendre un peu de recul avec ce qu'on est en train de ressentir.

Ce simple geste mental qui caractérise les méditations de pleine conscience change beaucoup de choses.

Il faut d'une part se centrer sur soi-même, tout en restant connecté à ce qui nous entoure, mais sans y réagir comme d'habitude.

On se met dans un état un peu différent mais toujours éveillé, on ne dort pas mais on est présent sans réactivité.

Cela paraît simple mais ça change tout.

en pratique, comment ça se passe ?

Si vous souffrez, par exemple, d'une inflammation du canal carpien au poignet gauche, commencez par observer les ressentis à l'intérieur de l'autre poignet (celui qui ne souffre pas) : c'est ce qui facilite l'entrée en posture méditative.

Lorsque vous êtes suffisamment concentré sur ce poignet non douloureux, passez au poignet gauche, en observant simplement tout ce qui se passe à l'intérieur et quelle forme a la douleur.

Puis portez à nouveau votre attention sur le poignet non douloureux et ainsi de suite...

Cet exercice permet progressivement de ressentir pareillement les deux poignets.

En alternant les sensations, on parvient à leur donner une importance égale.

La douleur ne perd pas de sa présence mais elle perd de sa force !

  • Commencez par identifier l'endroit du corps où la douleur débute (par exemple l'orteil gauche pour une douleur qui irradie des orteils vers la hanche).
  • Démarrez le décompte à l'apparition de la douleur en allant, le plus lentement possible de 10 à 1.
 

Compter en sens inverse nécessite en effet une plus grande concentration que compter normalement et aide à être "dans les nombres" plutôt que dans ce qui fait souffrir.

Lorsque la vague de douleur régresse, comptez normalement de 1 à 10, toujours avec lenteur.

Si une nouvelle vague de douleur apparaît, démarrez à nouveau le décompte à l'envers et ainsi de suite.

"Au fur et à mesure de la pratique de cet exercice, la personne qui souffre constatera qu'il est possible de compter de plus en plus longtemps entre chaque spasme.

Autrement dit, la douleur fera silence durant des plages de plus en plus longues".

Ces exercices ne sont pas "magiques" mais ils relèvent de l'entraînement, comme tous les exercices de méditation pleine conscience.

Ne perdez pas courage si les effets ne sont pas immédiats.

rejoignez la communauté dooloo

Dooloo est un programme d'accompagnement et de suivi unique conçu pour accompagner l'action de votre algologue et améliorer votre qualité de vie. Abonnez-vous pour bénéficier de l'ensemble de nos services.

voir nos programmes

pour aller plus loin

pour aller plus loin

découvrez le mind fullness

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,