mieux comprendre la kinésithérapie

La kinésithérapie est une technique médicale centrée sur le mouvement qui occupe une place centrale dans la prise en charge des douleurs chroniques.

Grâce à des exercices adaptés actifs ou passifs (massages, rééducation motrice…), le kinésithérapeute va chercher à vous redonner une autonomie fonctionnelle pour la vie de tous les jours.

Prescrite par votre médecin, la kinésithérapie est remboursée par la Sécurité sociale

 

comment la kinésithérapie va me soulager ?

L’objectif premier des soins de kinésithérapie est de soulager vos douleurs.

C’est une étape essentielle qui doit permettre d’engager la suivante, celle de l’amélioration fonctionnelle.

Une des techniques les plus utilisées est le massage (palper-rouler, pression, pétrissage superficiel…)

  • Le massage a une action directe sur la douleur par la mise en jeu la théorie du « gate control » (portail de la douleur) et  ferme « la porte » aux messages douloureux.
  • Le message est également efficace pour relâcher et décontracter vos muscles et pour diminuer votre stress

 

Parallèlement, le kinésithérapeute vous guidera vers des techniques aux effets comparables facilement utilisables à votre domicile telles que la chaleur ou le froid (thermothérapie) 

  • Ce sera à vous de décider ce qui vous fait du bien
  • Un moyen aussi pour accepter vos douleurs et d’en assumer le contrôle.

 

Dès que vos douleurs sont améliorées, le kinésithérapeute va vous aider à comprendre votre douleur et à mieux la gérer afin de reprendre progressivement vos activités quotidiennes.

  • Marche, montée et descente d’escaliers, station assise ou debout, conduite automobile...
  • Par des exercices physiques appropriés (étirements, renforcement musculaire, endurance), en groupe ou en individuel, le kinésithérapeute va vous aider à :
     
    • Assouplir certains muscles et à renforcer ceux qui en ont besoin.
    • Restaurer l’amplitude de vos mouvements
    • Adopter les bonnes postures et à éviter les mauvaises habitudes.
    • Surmonter vos peurs, reprendre confiance en vous et préparer votre corps à d’autres activités

 

Ces exercices sont d’abord réalisés de manière passive (c’est le kinésithérapeute qui fait)

Puis progressivement, le kinésithérapeute vous amènera à réaliser les gestes vous-même, de manière active (c’est vous qui faites, le kinésithérapeute surveille et corrige l’exécution).

  • D’une durée variant de une à dix minutes, ces exercices sont simples de sorte que vous pourrez les refaire facilement à votre domicile ou dans le cadre d’activités d’entretien, seul ou en groupe (marche, vélo, natation, gym… ).
  • IIs seront répétés plusieurs fois avec des temps de récupération.
  • Ils n’agissent pas directement sur votre douleur mais sur votre bien-être général, physique et mental.
  • Ils permettent également de ré-entraîner votre système cardiorespiratoire et de vous aider à mieux cerner votre potentiel et vos limites à l’effort.

 

 

en pratique, comment ça se passe ?

 

  • Après avoir pris connaissance de votre dossier médical, la première séance débute par un questionnaire santé suivi d’une évaluation de votre posture et de votre mobilité, d’un examen palpatoire, d’un bilan musculaire et de certains tests spécifiques.
  • Le kinésithérapeute ne pose pas de diagnostic.
  • Il s’assure simplement que son intervention sera bénéfique et sans danger pour vous.

  • Suite aux différents bilans, le kinésithérapeute vous proposera un programme d’exercices précis, complètement personnalisé et progressif visant à répondre aux objectifs que vous aurez définis ensemble, tant sur le plan fonctionnel que de votre autonomie dans la vie au quotidien.
  • Il vous détaillera également quels sont les moyens qu’il va utiliser pour parvenir à ces objectifs ainsi que les modalités de travail (nombre de séances, durée des séances et leur fréquence).
  • Une fois que vous serez d’accord sur ce programme de travail, la première séance qui commence souvent par un massage pourra démarrer.  

 

Les consultations suivantes seront entièrement dédiées aux massages et aux exercices.

Dans un but de prévention, le kinésithérapeute n’hésitera pas à compléter les séances par des conseils d'hygiène et de maintien.

 

  • Une consultation dure en moyenne de 20 à 30 min.
  • Leur fréquence est variable.
  • Habituellement, une consultation par semaine suffit pour 5 ou 6 semaines.

 

 

conseils pour un programme efficace

 

Afin d’éviter les déceptions, il est important que objectifs et plan d’actions que vous fixerez avec votre kinésithérapeute soient réalistes. Par exemple faire la cuisine pour des amis, faire une promenade ou autre.

  • Avant votre première consultation, réfléchissez pour savoir quels sont vos objectifs et comment vous voulez les atteindre.

 

La bonne compréhension du plan d’actions que vous proposera le kinésithérapeute est indispensable à la qualité des résultats et leur maintien dans le temps.

  • N’hésitez pas à lui poser toutes les questions que vous vous posez.

 

La pratique régulière des exercices que vous ferez avec le kinésithérapeute est également indispensable à la réussite de votre programme.

  • Faites vous un plan d’action divisé en heures, en jours et en semaines.
  • Pensez aussi que les muscles rarement utilisés, tendus, mais aussi simplement engourdis sont plus douloureux que les muscles qui sont entraînés régulièrement !
  • Cela vous aidera non seulement à renforcer vos muscles et vos articulations, mais aussi à augmenter votre propre assurance.

 

Motivation et persévérance sont également des éléments essentiels au succès de votre prise en charge et pourtant, Il faut parfois quelques semaines ou mois avant que vous ne perceviez une évolution ou avant que vous ne puissiez vous réjouir des améliorations.

  • Apprenez à fixer des priorités et à planifier vos journées.
  • Résistez à la tentation de vouloir trop en faire d’un seul coup : « une chose après l’autre ! »

 

Ce programme porte sur l’amélioration de votre qualité de vie au quotidien mais aussi à l’évaluation de vos progrès.

  • L’autosurveillance de l’intensité du travail réalisé est nécessaire et indispensable, pensez toujours à commencer lentement et à augmenter prudemment la cadence.
  • Tenez votre journal et notez vos progrès. Cela aura un impact très positif sur votre confiance en vous.
  • Parlez de votre programme et de vos objectifs avec votre famille et vos amis, ils pourront ainsi vous encourager et se réjouir avec vous de vos succès.

rejoignez la communauté dooloo

Dooloo est un programme d'accompagnement et de suivi unique conçu pour accompagner l'action de votre algologue et améliorer votre qualité de vie. Abonnez-vous pour bénéficier de l'ensemble de nos services.

voir nos programmes

visitez dooloo mag

visitez dooloo mag

vous y trouverez une sélection d'articles qui vous concernent

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,