mieux comprendre pourquoi s'hydrater

L’eau compose à plus de 60% notre corps humain et son rôle est primordial pour le bon fonctionnement de nos organes.

Cerveau, cœur, reins, poumons et autres organes consomment chaque jour 2 à 3 litres d’eau rien que pour leur fonctionnement en conditions normales.

 

Boire régulièrement permet donc de maintenir le bon niveau d’hydratation qui optimise le fonctionnement de votre corps.

 

  • En cas de douleur chronique, cela est d'autant plus important.
  • Car la déshydratation affecte notre sensibilité à la douleur.
  • Car la déshydratation serait susceptible de diminuer l'efficacité des traitements.

A noter qu'au moment où l’on commence à ressentir la soif, le corps s’est déjà déshydraté de 0,8 % à 2 % de son poids.

N’attendez donc pas d’avoir soif !

 

En quoi boire de l’eau  va me soulager ?

Quand vous n’êtes pas bien hydraté, votre cerveau peut être le premier à en ressentir les effets.

  • La déshydratation (plus souvent observée qu’une hyperhydratation) affecte le métabolisme et l’état général.
  • Une perte minime de 1 à 2% suffit à altérer les fonctions de base : fatigue, baisse de vigilance, douleurs diverses.

 

  • Une étude récente menée par le Dr Toby Mündel et son équipe de l'université de Massey en Nouvelle-Zélande a montré qu'il existe bien un lien entre le fait de ne pas boire assez et la sensibilité à la douleur.

 

  • D’autres études montrent que certains médicaments tels que les analgésiques (anti-douleur) ou encore certaines psycothérapies comme les TCC (Thérapie cognitivo-comportementale) pourraient être moins efficaces en cas de déshydratation.

 

Les os qui sont composés de 22% d’eau sont également impactés en cas de déshydratation.

  • C’est plus précisément à l’extrémité des os, dans le cartilage qu’on la retrouve.
  • L’eau permet de maintenir les articulations lubrifiées  et d’éviter le frottement entre les os, assurant ainsi des mouvements plus doux.
  • Lorsque ces surfaces sont déshydratées, les frottements augmentent et entraînent une détérioration progressive des articulations et même, à plus long terme, des affections plus telles que l’arthrose ou l’arthrite.

 

Les articulations vertébrales ont, elles aussi, besoin d’eau pour maintenir leurs fonctions en bon état, et éviter les frictions entre les disques vertébraux

 

Les migraines peuvent aussi être liées à une mauvaise hydratation.

  • Si le corps manque d’eau, il est incapable de réguler normalement sa température, ce qui provoque une dilatation des vaisseaux sanguins, et donc des maux de tête.
  • Il faut alors boire un grand verre d’eau fraîche pour faire baisser sa température corporelle de l’intérieur.

 

Quelle quantité d’eau dois-je boire ?


Les besoins en eau diffèrent d’une personne à une autre et peuvent varier en fonction de l’âge, du poids, de l’activité physique, du climat ou encore de certaines situations particulières comme la maladie (notamment la fièvre) ou l’allaitement.

Généralement, les recommandations sont de 2 litres d’eau en moyenne par jour pour un adulte ayant une activité normale, soit 8 verres par jour.

Ainsi, en cas de douleurs, il est important de garder à l’esprit qu’il faut boire régulièrement et sans nécessairement attendre d’avoir soif.

Conseils pour une bonne hydratation

A priori, c’est simple, un seul mot d’ordre : boire de l’eau !

Encore faut-il ne pas l’oublier une fois qu’on s’embarque dans le tourbillon de la vie et qu’on est submergé par les tracas du quotidien.

Voici quelques conseils et astuces.  

Boire tout au long de la journée et par petites gorgées 

On vous conseille de toujours avoir une petite bouteille d'eau à portée de main et surtout dans votre champ de vision. En effet, ca sera le meilleur moyen pour ne pas oublier de boire. Inutile donc d’attendre la sensation de soif qui intervient lorsque l'on est déjà déshydraté.

Vous pouvez aussi vous fixer des objectifs simples comme boire 0,5 litre avant le déjeuner, 1 litre l'après-midi et 0,5 litre avant de vous coucher. 

Pensez aux différentes manières de boire de l’eau 

En tisane, en thé, en café, en jus de fruits ou en eaux aromatisées, vous avez l’embarras du choix.

Le fait de diversifier les plaisirs peut être bénéfique.

Cela dit, faites attention. 

Ces boissons sont souvent assez sucrés et ne peuvent donc pas se substituer à l’eau.

Tachez à en boire en quantité raisonnable et à privilégier les versions “sans sucres“.

Ceci est d’autant plus vrai pour les boissons gazeuses.
 

Penser aussi aux aliments riches en eau

Vous pouvez privilégier notamment les fruits, les légumes et les laitages qui sont composés d’environ 90% d’eau.

Les potages et les soupes sont aussi une autre manière de consommer de l’eau tout en veillant à choisir les moins gras et les moins salés, s’ils ne sont pas ‘faits maison‘.

Suivre votre urine

Votre urine peut être un bon moyen, simple et fiable, pour suivre votre état d’hydratation.

Plus elle est claire (jaune pale) mieux c’est.

Une urine foncée et peu abondante durant la journée témoigne d’un mauvais état d’hydratation.

visitez dooloo mag

visitez dooloo mag

vous y trouverez une sélection d'articles qui vous concernent

notre démarche

notre démarche

prenez quelques instants pour visionner cette vidéo et comprendre la démarche d'accompagnement de dooloo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,