mieux comprendre le SADAM

 

Le SADAM ou Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur encore appelé syndrome de Coster est une maladie douloureuse qui touche les personnes présentant un déséquilibre de l’articulation temporo-mandibulaire.

  • L’articulation temporo-mandibulaire est l’articulation qui relie la mâchoire inférieure à l'os temporal du crâne.
  • Elle permet à la mâchoire de bouger de droite à gauche et de haut en bas sans à-coup.
  • Elle a donc un rôle crucial pour nous permettre de mastiquer, d’avaler, de parler et de bailler.

 

Le dysfonctionnement de cette articulation  se traduit notamment par une douleur localisée au niveau de la mâchoire, des craquements et des blocages de l’articulation.

 

  • 8 à 10 % de la population serait atteinte d’un syndrome de SADAM.
  • Les femmes surtout entre 20 et 45 ans et notamment les personnes anxieuses.

Quel que soit son origine (articulaire, orthodontique, musculaire, nerveux…), le dysfonctionnement de l’Articulation Temporo-Mandibulaire (ATM) entraîne un déséquilibre qui se répercute progressivement sur l'ensemble des chaînes musculaires et sur la posture du squelette tout entier.

 

Les manifestations sont très diverses mais c’est au niveau de l’articulation et de la bouche que l’on observe les signes les plus caractéristiques :

  • Des douleurs au niveau de l’articulation aggravées par la mastication, par des bruits articulaires à type de crissement qui sont dus aux frottements des deux surfaces articulaires usées (crâne et mâchoire) l’une contre l’autre.
  • Une limitation douloureuse de l’ouverture de la bouche
  • Des sensation de brûlures au nez, à la gorge et la langue

 

Au niveau de la tête, sont souvent décrits :

  • Des signes auriculaires : acouphènes, sifflements d’oreilles, sensation d’oreille bouchée, démangeaisons du conduit auditif
  • Des migraines et céphalées localisées au vertex, à l’occiput et derrière les oreilles
  • Des vertiges
  • Des sinusites
  • Des troubles visuels

 

D’autres symptômes, encore plus éloignés de la sphère buccale, peuvent aussi survenir tels que :

  • Des douleurs au niveau des cervicales (rachialgies chroniques)
  • Mal de dos (sciatiques, lombalgies, scoliose)
  • Tennis elbow, périarthrite de l’épaule
  • Des douleurs musculaires diffuses de type fibromyalgie

 

De part la diversité, l’imprécision et la non spécificité des symptômes, le diagnostic est souvent difficile.

Souvent associé au stress, ce syndrome peut être confondu avec des crises de spasmophilie ou de fibromyalgie.

Il est confirmé par une radio panoramique dentaire ou une IRM montrant les lésions anatomiques de l’articulation.

à quoi est-il du ?

Les causes du SADAM sont variées et pas nécessairement en lien direct avec une pathologie de l’articulation mais plutôt en raison d'une hypercontraction des muscles due ou favorisée par :

  • Le stress
  • La perte des dents postérieures ou de certaines prémolaires qui va faire reculer la mâchoire ou modifier l'occlusion dentaire 
  • La crispation des mâchoires (bruxisme) également le plus souvent lié au stress
  • Un traumatisme de la face (choc, traitement dentaire violent)
  • La posture générale du corps : une jambe plus courte par exemple

 

La persistance de cette hypercontraction va induire une tension sur l’articulation qui est hypermobile ainsi que sur le ménisque qui va progressivement se luxé.

Un processus inflammatoire de type arthrose va alors alors s’installer au niveau de l’articulation de la mâchoire.

 

comment aller mieux ?

Le chirurgien dentiste joue un rôle majeur dans le traitement du SADAM pour corriger les problèmes de malocclusions et rétablir une relation normale entre les mâchoires.

Ces soins dentaires et othodontiques seront associés à un traitement médicamenteux pour soulager vos douleurs et à des techniques non médicamenteuses visant à relaxer la mâchoire et permettre une meilleure gestion de son stress.

En dernier recours, la chirurgie peut être envisagée : elle consiste à repositionner le ménisque de l’articulation ou à l’enlever s’il est détruit.

 

les soins dentaires et orthodontiques

Ils ont pour but de retrouver un équilibre entre tous les éléments de l'appareil manducateur (articulations, muscles, dents) de façon à réduire les douleurs.

Selon les cas, ce traitement passe par le port de gouttières durant le sommeil, le meulage précis de certaines dents, la fabrication de prothèses dentaires destinées à remplacer les dents absentes ou encore le retrait des couronnes ou des obturations mal adaptées…

 

le traitement médicamenteux

Soulager la douleur est souvent la première chose à faire avant tout autre traitement, en particulier si la douleur de l'ATM est si forte que même les petits mouvements de la mâchoire deviennent difficiles.

  • Les antalgiques de palier I (paracétamol et AINS) sont généralement suffisants pour soulager la douleur au niveau de l’articulation. 
  • Les relaxants musculaires peuvent aussi aider à décontracter les muscles de la mâchoire.

 

les techniques de relaxation et de gestion du stress

Relaxer la mâchoire, c’est éviter tous les gestes qui vont provoquer une tension au niveau de l’articulation.

  • La relaxation de la mâchoire passe donc d’abord par un changement des habitudes alimentaires : éviter de mâcher des aliments durs, croquants ou des aliments qui nécessitent d'ouvrir la bouche et préférer les aliments hachés ou semi-liquides qui nécessitent peu ou pas de mastication.
  • Les exercices de la mâchoire en douceur ou encore les massages réalisés par le kinésithérapeute peuvent également aider à détendre les muscles et augmenter la souplesse des articulations.
  • En cas de douleurs au niveau du corps, les exercices de renforcement musculaire et les étirements sont également recommandés. Ils permettront non seulement de soulager les contractures douloureuses mais également de corriger vos habitudes de posture et par là même, les troubles de la déglutition.
  • Il sera également essentiel d’éliminer tous les mouvements anormaux et tics nerveux et cela passe par une thérapie cognitivo-comportementale avec votre psychologue.

 

Ces séances vous permettront de prendre conscience de certaines habitudes néfastes qui provoquent de la tension au niveau de l’articulation comme mordiller un stylo ou vous ronger les ongles....

Elles permettront en outre de vous aider à mieux gérer votre anxiété qui, sans vous en rendre compte, aggrave les douleurs.

 

La relaxation,  l’hypnose, la méditation, le mind fullness sont des techniques qui peuvent aussi vous aider à réduire votre stress et vos tensions musculaires et vous assurer une détente totale à la fois musculaire et mentale.

 

la chirurgie 

Réalisée par arthroscopie, elle consiste à repositionner le ménisque de l’articulation ou à procéder à son ablation si celui-ci est détruit.

 

 

bibliographie

  • Robin O. Éléments de diagnostic des algies de l’appareil manducateur. Douleurs 2015 ; 16(5) : 253-259.
  • Carlier J-F. Laplanche O. Troubles musculo-articulaires de l’appareil manducateur. L’information dentaire 2010; 33: 41-46.
  • Laplanche O. Pedeutour P. et al. Dysfonctionnements de l’appareil manducateur. Encycl Med Chir, Odontologie 2001 ; 23-435-E-20 : 15.
  • Schmid-Schwap M. Bristela M. et al. Sex-specific differences in patients with temporomandibular disorders. J Orofac Pain 2013;  27: 42-50. 
  • Schiffman E. Ohrbach R. et al. Diagnostic criteria for headache attributed to temporomandibular disorders. Cephalalgia 2012; 32: 683-392.


 

rejoignez la communauté dooloo

Dooloo est un programme d'accompagnement et de suivi unique conçu pour accompagner l'action de votre algologue et améliorer votre qualité de vie. Abonnez-vous pour bénéficier de l'ensemble de nos services.

voir nos programmes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,