kétamine

La kétamine est un agent anesthésique utilisé le plus souvent pour les anesthésies de courte durée ou pour prévenir les douleurs chroniques postopératoires par effet antihyperalgésique.

A faibles doses (10 fois moins), elle est utilisée comme antalgique (anti-douleur) pour améliorer le seuil de sensibilité la douleur chez certains patients douloureux chroniques, en particulier dans la fibromyalgie.

Selon la nouvelle classification, la kétamine est un antihyperalgésique.

Elle est réservée à un usage hospitalier.  

à retenir
  • Anesthésique à doses usuelles
  • Antalgique à faibles doses
  • Antihyperalgésique 
  • Sevrage aux morphiniques

comment agit-elle ?

  • La kétamine est un antihyperalgésique, antagoniste des récepteurs NMDA.
     
  • Elle agit en bloquant le récepteur NMDA qui joue un rôle essentiel dans la transmission de la douleur.

comment se passe le traitement ?

Votre algologue (médecin spécialiste de la douleur) vous a prescit une perfusion de kétamine.

  • Le traitement se passe à l’hôpital, dure environ 3 heures et se déroule sur 3 à 4 jours.
     
  • Le protocole habituel est le suivant :
  • Un Bolus de kétamine (dose de médicament administré d’un seul coup) vous sera injecté.
  • Suivant votre âge, la dose injectée sera différente :
    • Si vous êtes âgé de plus de 70 ans, l’équipe médicale utilisera une dose plus faible de 5 mg/h.
    • Si vous êtes agé de moins de 70 ans, le dosage employé sera de 10 mg/h.
  • Votre pression artérielle sera surveillée lors de l’injection du bolus.
  • Ensuite, une dose d’entretien comprise entre 2 et 4 mg par heure vous sera injectée.
     
  • Vous ressentirez un soulagement de la douleur durant la perfusion et au cours des heures qui suivront.
  • Ce traitement peut être renouvellé par votre algologue (plusieurs fois par an) et permet de vivre avec un seuil de douleur stabilisé entre chaque injection.
  • La durée du soulagement peut être de plus en plus longue après chaque traitement.
La kétamine ne dispose pas d'AMM dans l'indication antalgique antihyperalgésique.
Son utilisation ne se conçoit que sur avis spécialisé dans un centre douleur ou de soins palliatifs dans le respect des précautions d'emploi et des contre indications.

que changer dans mon mode de vie et mon alimentation ?

Utilisée en tant qu’antalgique à faible dose contre la douleur, la kétamine est généralement bien tolérée.

  • Chez certaines personnes, elle peut entraîner une légère somnolence à l’arrêt de la perfusion.
  • Chez d’autre, la perfusion de kétamine entraine une agitation acccompagnée parfois de rêveries ou hallucinations.
  • Ces effets secondaires sont fréquents et peuvent être prévenus par des traitements additionnels et notamment de benzodiazépines (Hypnovel®)

La perfusion de kétamine peut également entrainer une certaine fatiguabilité qui peut durer jusqu’à 48 heures après l’arrêt de la perfusion.

  • Si cela est votre cas, vous pouvez alors discuter avec votre médecin de la prescription d’un arrêt de travail.

La kétamine peut aussi entrainer une baisse de la fréquence cardiaque et/ou de la pression artérielle avec un risque d’hypotension.

C’est pourquoi celle-ci sera surveillée lors de la perfusion.

Pendant le traitement, une prise en charge pluridisciplinaire est instaurée à l’hôpital avec mise en place d’entretiens avec des professionnels de santé (psychologue, sophrologue...) afin de vous aider à gérer au mieux votre douleur et mieux vivre avec. 

Précautions d’utilisation

Chez certaines personnes la posologie nécessite d'être réduite :

Certaines associations médicamenteuses doivent être évitées : 

  • Les barbituriques ou les analgésiques narcotiques : augmentation des effets sédatifs
  • L’atracurium et la tubocurarine (médicaments utilisées à l’hôpital pour obtenir un relâchement musculaire). L’association avec la kétamine induirait une dépression respiratoire importante avec apnée.
  • Les agents anesthésiques halogénés : l’administration concomitante de kétamine avec des agents anesthésiques halogénés augmente le risque de bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque) et d’hypotension.
  • Le thiopental (barbiturique utilisé comme anesthésique à l’hôpital)
  • Les hormones thyroïdiennes : une hypertension artérielle et une tachycardie (augmentation du rythme cardiaque) peuvent survenir lorsque la kétamine est administrée en même temps
  • La théophylline (molécule utilisée dans le traitement de l’asthme)
     

Tous les médicaments contenant la molécule

  • KETAMINE PANPHARMA
  • KETAMINE RENAUDIN 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus Fermer

,